Autres démarches | Syndicat Pays Grande Sologne

Autres démarches

Au-delà des réflexions qu’il a pu porter, le Pays a soutenu et/ou participer à diverses démarches concourant à co-construire un développement attractif et durable de ce territoire solognot.

Vers un équilibre agro-sylvo-cynégétique :

  • Le Pays est ainsi à l’initiative, en 2004, des Rencontres Intersolognotes qui proposent, chaque année, une thématique spécifique, des témoignages d’experts…
  • Étude conduite par le CEMAGREF/ IRSTEA sur l’équilibre forêt / cervidés sur le massif du Cosson (2007).
  • « Forêt et cervidés : pour une gestion durable des territoires » : 10 fiches techniques réalisées par le CRPF (2008).

Pour un tourisme structuré à l’échelle de la Sologne.

 

  • Étude de positionnement et de création d‘un code de marque « Sologne ». un site internet dédié est aujourd’hui en ligne : http://www.sologne-tourisme.fr/.

 

 

Pour un territoire attractif :

 

  • Soutien à la création-reprise d’entreprises :

Membre fondateur, le Pays de Grande Sologne a contribué à la création d’une plateforme d’initiative locale «Initiative Loir-et-Cher» en apportant une contribution financière régionale via le contrat de Pays.   Cette plateforme soutient la création ou la reprise d’entreprise en proposant des prêts sans intérêts (caution bancaire), un parrainage…

La plateforme d’initiative locale est membre du réseau France Initiative Réseau.

 

  • Contrat de site :

Suite à la fermeture de l’entreprise automobile MATRA sur Romorantin-Lanthenay, un contrat de site a été négocié avec l’État : le Pays de Grande Sologne fut signataire de ce contrat achevé en 2006.

Dans ce cadre, le Pays a négocié sa deuxième ORAC et engagé une démarche vers un Pacte Territorial pour l’Emploi (PTE) : des réflexions ont été ainsi amorcées sur l’employabilité des femmes (problèmes de la garde atypique des enfants, …), l’emploi et le handicap, la valorisation des ressources locales… Certains de ces objectifs ont pu être poursuivis notamment la création du pôle social de Salbris labélisé depuis Maison de services au public.

Pour une valorisation des ressources locales :

Afin de concrétiser les objectifs initiaux du Plan d’Environnement pour la Sologne (mieux connaitre, mieux gérer, mieux valoriser), le Pays s’est attaché, grâce aux différentes contractualisions, à soutenir les divers projets concourant à la concrétisation de ces objectifs.

 

  • Une race menacée : la Solognote.

La Sologne présente une race ovine aujourd’hui menacée, la Solognote. Particulièrement adapté aux terrains ingrats de la Sologne, le cheptel voit le nombre de ses effectifs se réduire. En 2009, une association départementale (ASEM) a mené une action de qualification de la race afin de définir la faisabilité d’un signe de qualité permettant de valoriser, espérant ainsi relancer la filière ovine en Sologne.

 

  • Une découverte privilégiée et ludique.

Différents supports de communication touristique et pédagogiques ont ainsi été  élaborés : circuits et livrés pédagogiques (Lili la fourmi, Edgar le canard, les Lévrys ...).

 

  • Les circuits courts :

-En coopération avec d’autres territoires LEADER du département de Loir-et-Cher, la Chambre d’agriculture en partenariat avec BioCentre a conduit, en 2010, une étude sur les opportunités locales et les pistes de réflexions autour du tourisme, de la restauration collective, des produits identitaires… 

-En prolongement de cette étude, un projet de vente directe de produits agricoles et artisanaux a vu le jour à Lamotte-Beuvron, le Baladodrive. Malheureusement, cette initiative n’a pas été concluante et de nouvelles pistes d’organisation de la collecte et de la vente de produits en circuits courts sont examinées.